Un simple regard dans le rétroviseur nous replonge dans le mini-Championnat de Lutte Avec Frappe (CLAF) qu’a initié le promoteur Gaston Mbengue en 2006. Même dans leurs rêves les plus fous, certains lutteurs n’imaginaient pas empocher d’aussi gros cachets. Gaston Mbengue les avait gracieusement payés avec des cachets de vingt millions, jusque-là jamais imaginés par leurs bénéficiaires. Si certains lutteurs ont pu sortir leur épingle du jeu d’autre ont tout simplement ranger leur nguimb ou ont tout bonnement choisi l’immigration. Balla Diouf, Zoss  sans attendre la limite d’âge (45 ans) ces deux lutteurs ont préféré mettre fin à leur carrière, plombée par leurs séries de revers. Boy Sèye a choisi l’émigration ( Italie). Tapha Tine, Lac 2, Yékini Junior sont toujours en activité. Si les deux premiers nommés sont dans le cercle des VIP, Yékini Junior tente tant bien que mal de se freiner un chemin.

Ndèye Coumba FALL