Pensionnaire de Ndakaru à ses débuts, Yékini Jr avait décidé de quitter les rangs de la formation de Katy Diop pour mettre en place une nouvelle écurie. Une école qui à ses débuts pouvait compter sur son fondateur. Pour sa première sortie, le frère de Fadel Ndiaye avait sorti le grand jeu en signant une belle victoire contre Modou Anta de Thiès. C’était le 27 avril 2014. Depuis lors, c’est une panne sèche du côté de l’écurie Door Waar.

Le leader peine à jouer son rôle. Il est resté trois saisons sans disputer un combat. Pour son retour, il a lutté pour le compte de Leewtoo productions qui l’avait mis aux prises contre Tapha Tine. Une confrontation qui devait permettre à Yékini Jr de se relancer et de se faire une place dans la cour des grands. Hélas, c’était la grande déception. Le 1 janvier 2018, Le Géant de Baol lui inflige une cuisante défaite. Ainsi il rate son come-back et retourne sur la touche car la défunte saison, il n’a pas livré de combat.

Alors, pour un chef de file, il est loin d’être un modèle de performance pour ses poulains. D’ailleurs, son lieutenant est à peu près dans la même situation. Brise de mer peine à s’imposer devant la génération montante. Donc, c’est aux jeunes lutteurs de se battre pour hisser l’écurie Door Waar au sommet.

Aïssatou FAYE NIANG