Fondateur de l’école de lutte Ndakaru, Amadou Katy Diop est un ancien lutteur qui a aussi représenté le Sénégal en lutte Olympique. Alors pour la succession du président du CNG, l’ex mentor de Yékini s’est confié dans les colonnes de Record. Il estime qu’il faut miser sur un ancien lutteur sinon le problème de la lutte restera entier.

« Si la lutte a connu des problèmes c’est parce que n’a pas été gérée par des pratiquants. Même pour arbitrer dans certaines disciplines, il faut obligatoirement pratiquer la discipline en question. Ce sont eux qui gèrent. En lutte olympique, même les DTN qui se sont succédé n’ont jamais pratiqué cette forme de lutte. Si on donne pas la lutte à un ancien lutteur, les problèmes vont rester entiers. Les nouveaux dirigeants vont se soucier de la lutte avec frappe. Que va-t-on alors faire de la lutte olympique et la lutte sans frappe? On dira encore que ça marche alors que tel n’est pas le cas. Les lutteurs ont un certain niveau », a déclaré Amadou Katy Diop.

Aïssatou FAYE NIANG