Dans un entretien qu’il a accordé à Sunu Lamb, le technicien Omez Diagne est catégorique. Selon lui aucun  ancien lutteur ne peut succéder à Alioune Sarr à la tête du CNG:  » Pour diriger le CNG, il faut avoir un profil managérial, avoir une bonne communication, une bonne connaissance des textes, donner de bonnes directives. Pour diriger le CNG, il faut avoir des atouts intellectuels. Aujourd’hui aucun lutteur ne peut gérer cette instance. Ils n’ont pas de bagages pour le faire. Avec tout mon respect pour les lutteurs, ils n’ont pas ce niveau », analyse de DTR de la région de Dakar. Et d’ajouter  » Alioune Sarr doit faire son auto-critique. Il y a une convergence de critiques  autour de lui. Il a beaucoup fait pour la lutte mais les gens pensent autrement ».

Ndèye Coumba FALL