Nguel Dione, un lutteur adepte de la lutte simple était surnommé par les observateurs, le Prince de l’arène Adrien Senghor à cause de ses nombreuses victoires. Mais lors de la saison de lutte 2018-2019, le chef de file de l’écurie Ngoundiane, n’a  pris part qu’ à un seul gala de lutte simple. C’était  celui organisé par l’ancien champion Yékini. En finale, Nguel Dione a été battu par Emile François Gomis. Depuis, c’est la descente aux enfers pour l’ancien Prince de l’arène  Adrien Senghor, plombé par une vilaine blessure aux doigts  qu’il traîne depuis plus d’une saison.

Ndèye Coumba FALL