Comme Baboye (Pulaar) et Tyson (Boul Faalé), Yékini avait croisé Bombardier (Mbour) à trois reprises. Le 2 janvier 2011 était la 3ème et bien entendu la dernière fois qu’il le croisait. Et là encore, de nombreuses personnes étaient convaincues que le B52 allait enfin battre le champion Sérère. Yékini, roi des arènes en ces temps, avait placé un caxaabal pour envoyer son adversaire B52 au sol. Tout le monde se posait la question à savoir qui pourrait terrasser Yékini car les lutteurs VIP, avaient tous essayé sans résultat. Il resta invaincu durant une longue période. Mais quelques années plus tard, le Lion de Guédiawaye, Balla Gaye 2, avait réussi son pari de détrôner Yékini jusque vers la fin de sa carrière. C’était le 22 avril 2012. Cette chute inattendue l’avait poussé à la sortie.

Ndèye Coumba FALL