Le combat entre le CNG et la commission des arbitres n’a pas encore connu son épilogue. Le promoteur Gaston Mbengue à donné son avis sur ce conflit: « Je suis avec le CNG », déclare t-il d’emblée. Et d’ajouter  » Je ne comprends pas les démarches des arbitres. Au temps où on parlait de centaines de millions dans l’arène, les arbitres étaient dans leur coin. Aujourd’hui que la lutte est au fond du trou , ils commencent à s’agiter pour demander plus d’indemnités. Pourquoi aujourd’hui et non avant ». Le président du CNG après la sortie des arbitres dans la presse avait donné des explications cette la gréve de hommes en noirs: « En général, ce n’est pas normal qu’un arbitre porte une sponsorisation.  Mais, je l’avais accepté pour les aider. Et il leur arrivait de recevoir au moment où la vache était très grasse et que les promoteurs avaient assez de moyens, 500  000 Franc Cfa voire 1 million à partager entre trois personnes. Le président a dit en pleine réunion que si cela persiste, nous allons aller en grèves, le président de la commission règlement et disciplines leur a répondu en disant qu’il ne leur conseille pas. J’ai clos le débat en disant si vous allez en grève, le comité national que je dirige prendra toutes les dispositions pour faire face et ce que nous avons fait. Contrairement, à ce que les gens pensent, Alioune Sarr n’a sanctionné personne. C’est la commission règlement et discipline.

Ndèye Coumba FALL