La saison à l’arrêt, un bilan mi parcours s’impose pour certains ténor de la lutte traditionnelle sans frappe C’est pour cette raison que le quotidien Sunu Lamb s’est penché sur le palmarès de Ibou Ndiaye alias Obeuli. Le pensionnaire de l’écurie Parcelles Mbollo est parvenu à tirer son épingle du jeu malgré la rude concurrence qui sévit dans l’arène de la lutte simple.

Ainsi, le poulain de Moussa Dioum qui a sillonné pas mal de gala dans les villes comme dans les villages s’est retrouvé avec une belle somme. Il a encaissé la rondelette somme 3.929.000 FCfa. Une belle cagnotte à laquelle s’ajoute 7 bœufs. Un bilan satisfaisant pour le jeune lutteur qui cherche à se hisser au sommet de la lutte simple comme l’a réussi Reug Reug, Mamady Ndiaye, Ordinateur et d’autres grands champions.

Aïssatou FAYE NIANG