Pensionnaire de l’écurie Songane Guèye, Mamaya a réussi à se faire un nom dans l’arène. Connu pour l’ambiance qu’il fait régner dans les stades, le poulain de Domou Dangou était attendu pour allier l’utile à l’agréable. Mais il semble que sur le plan sportif, l’enfant de Rufisque n’arrivent plus à s’illustrer. Actuellement, il est sur une mauvaise pente avec cinq revers consécutifs. Après sa victoire sur Tyson Guinguinéo en 2014, il peine à sortir la tête de l’eau. Il a été respectivement battu par Nandy Fall, Tapha Leer, Drogba, Bour Sine et Diarra 2. Suffisant pour qu’il se retrouve au fond du gouffre. Alors pour son retour dans l’arène, le Rufisquois devra se battre pour signer une victoire. Au cas contraire, il risque de se retrouver sur la touche et finir sa carrière plus tôt que prévu.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG