Pensionnaire de l’écurie Kaay Bakh, Domou Dialaw a toujours joué le rôle de leader au sein de cette formation. Une mission qu’il a eu du mal à mener à bien. Ces dernières prestations se sont révélées chaotiques. Sa dernière victoire remonte à la saison 2013/2014 contre Pape Sène. Depuis, c’est la panne sèche pour l’enfant de Rufisque. Il s’est incliné devant Boy Faye de Bathie Séras, Papis Général de Manga 2 et Yanda de Parcelles Mbollo. Trois défaites consécutives qui l’ont plongé dans le gouffre.

Espérant trouver le moyen de sortir la tête de l’eau, Domou Dialaw s’enfonce davantage avec le manque de combat. Depuis la saison 2015/2016 il n’a pas noué son nguimb. Quatre saisons de disette qui font qu’il aura du mal à retrouver son statut d’antan. Pour son retour, il devra certainement se mesurer à la jeune génération pour espérer relancer sa carrière et tenter de rattraper le temps perdu.

Aïssatou FAYE NIANG