Présent dans l’arène depuis la saison 2010-2011, Boy Baol s’est toujours battu pour figurer parmi les meilleurs. Même s’il lui reste encore du chemin à parcourir, il a réussi à se faire un nom dans l’arène sénégalaise. Ces cinq dernières saisons, le sociétaire de l’Olympique de Ngor a réussi à maintenir sa position avec un parcours honorable. De 2015 à 2020, il a concédé une saison blanche, décroché 7 combats pour cinq victoires et deux défaites. En 2014-2015, le jeune lutteur a disputé deux sorties. Il s’est frotté à Diène Diouf Kaïré qui l’a battu à plate couture. Pour se rattraper, il a affronté Trompeur qu’il a vaincu pour retrouver sa lancée glorieuse. 2015-2016, il livrait un seul combat et c’était contre Konia de Habib Ndiaye. Un protagoniste qu’il a vite mis hors course. Pour la saison 2016-2017 le représentant de l’Olympique de Ngor a disputé deux duels contre Boy Sèrère et Alioune Sèye Jr. En vrai champion Boy Baol les a accroché à son tableau chasse. Une prouesse, qui l’a conduit à Amanekh au stade Amadou Barry en 2017-2018. Un combat de déclassement qu’il devait remporter pour franchir un nouveau palier. Hélas, il est passé à côté de la perche tendue. Pour se rattraper, il est revenu en 2018-2019 pour se mesurer à Marley de Pape Kane. Malgré la détermination de son adversaire, il s’est imposé avec la manière. Ainsi, il marque ces cinq dernières saisons avec un bilan satisfaisant même si cette saison il n’a pas noué son nguimb. Actuellement, il est aux États Unis où il se prépare pour un retour en force.

Aïssatou FAYE NIANG