écouter

La ville de Pikine reste la localité qui polarise plus de ténors dans le milieu de la lutte. Elle compte présentement Eumeu Sène (Tay Shinger), Ama Baldé (Falaye Baldé) et Boy Niang 2 (Boy Niang). Chacun d’entre eux défend les couleurs de Pikine comme il peut dans l’arène. Sunu Lamb a réalisé le bilan de ce trio durant les trois dernières saisons. Ainsi, ils ont connu des fortunes diverses. Les trois lutteurs ont livré ensemble 5 combats durant les trois dernières saisons (2017-2018, 2018-2019, 2019-2020). Ils ont obtenu 3 victoires pour 2 défaites. Eumeu et Boy Niang 2 ont chacun livré deux combats, Ama a, quant à lui réalisé un seul combat durant cette période.

Eumeu Sène : un Roi, détrôné

L’ainé des lutteurs en activité de Pikine, le fondateur de l’écurie Tay Shinger, Eumeu Sène, a côtoyé le sommet de l’arène. En effet, durant la saison 2017-2018, le Fou de Tay Shinger affrontait et battait Bombardier, le 28 juillet 2018. Une victoire qui le consacre Roi des arènes. Un rêve devenu réalité. Eumeu trône dans l’arène à la suite d’un combat dominé de bout en bout. Une joie de courte durée, parce qu’il va perdre cette couronne dès la saison suivante (2018-2019). Face à Modou Lô, une année plus tard, le 28 juillet, Eumeue Sène est mis KO par le Roc des Parcelles Assainies et est ainsi détrôné. Une défaite surprenante mais également difficile pour Pikine. Et pour la campagne 2019-2020, Eumeu Sène a connu une saison blanche comme la plupart des lutteurs d’ailleurs. Lors des trois dernières saisons, il a livré 2 combats pour 1 victoire et 1 défaite, a acquis la couronne et la par la suite perdu. Cet intervalle reste donc mitigé pour le Fou de Tay Shinger.

Ama Baldé à un combat de la couronne

Fils d’un grand champion de la lutte Falaye Baldé décédé le 23 octobre 2013 à l’âge de 81 ans, Ama Baldé marche sur les pieds de son défunt père. En effet, sa dernière défaite dans l’arène remonte à l’année 2012, lors de son combat contre Gouye Gui dans la soirée du 27 mai 2012. Depuis lors, il marche sur des victoires et des saisons blanches. D’ailleurs, durant les trois dernières saisons, il n’a livré qu’un seul combat. Il l’avait remporté contre Papa Sow, le 17 février 2018. A la suite de cela, il a vécu deux saisons 2018-2019 et 2019-2020. Cependant, il aurait dit lutter en 2020 n’eut-été la covid-19. Son combat royal contre Modou Lô est ficelé depuis un bon moment. Une victoire contre le lutteur de Rock Energie va couronner Ama Roi des arènes. Donc, il est à un combat pour monter sur le toit de l’arène.

Boy Niang 2 manque le dernier teste vers le sommet

Fils de De Gaulle, Boy Niang 2 a vite gravi les échelons dans l’arène. Très technique et timide dans sa manière de lutteur, Boy Niang 2 attend souvent de voir une opportunité claire dans sa tête pour attaquer son vis-à-vis. Seulement, après sa victoire sur Sa Thiès, le 11 mars 2018, sa progression vers le sommet a été arrêté net par Lac 2. Face au lutteur de Guédiawaye, le 13 juillet 2019, Boy Niang 2 a perdu après le recours de Lac de Guiers 2. Il manque ainsi son dernier test vers le cercle fermé des VIP notamment Balla Gaye 2, Modou Lô entre autres. Donc, pour les trois dernières saisons, Boy Niang 2 a fait deux sorties sanctionnées par une victoire et une défaite. Il a l’occasion de se rectifier puisqu’il va croiser Tapha Tine, cette saison 2020-2021. Un combat ficelé par Pape Thialis Faye, patron de Leewtoo Productions.

Assane Walo Gueye