Le samedi 2 mai dernier, le lutteur Boy Malika a été victime d’une agression. Le pensionnaire de l’écurie Malika Mbolla a été attaqué par deux agresseurs qui ont usé d’une arme à feu pour lui prendre 500.000 Fcfa et autres matériels qu’il avait en sa possession. Mais, il a pris une balle en tentant de se défendre. Et cela fut le début d’un calvaire pour le lutteur.

Joint au téléphone, Général Malika revient sur les moments difficiles de son poulain. Selon lui, les médecins n’arrivent toujours pas à retirer la balle. “Depuis l’agression, Boy Malika fait la navette. Il a été évacué à l’hôpital Keur Massar par les limiers avant d’être transféré à Fann. Après une radio, on annonce que la balle est prêt du cœur et que c’est un risque de procéder à opération. Il attend encore quelques jours on annonce que la balle s’est déplacée mais toujours rien. Ce 9 mai dernier, il était tellement fatigué qu’il est retourné au district de Keur Massar pour des anti douleurs. Aujourd’hui même il est retourné à Fann pour avoir une idée de ce qui ce passe” a déclaré son mentor.

Pour venir en aide à son coéquipier, l’ancien poulain de Jules Baldé n’écarte pas de changer de structure ou encore aller dans le privé. Il tient à mettre un terme aux souffrances de son ami qui commence à durer.

Aïssatou FAYE NIANG