écouter

La proposition de Matar Ba pour tenir les combats de lutte en huis clos n’enchantent pas tous les acteurs de la lutte notamment ceux de la région de Thiès mais également l’Association nationale des lutteurs du Sénégal (ANLS).

En effet, la conférence de presse de Gris Bordeaux ses collègues lutteurs, il y a quelques semaines pour le démarrage de la saison sous l’assistance du public, les lutteurs de la région de Thiès ont aussi convoqué la presse, jeudi passé, pour monter leur désaccord avec Matar Ba concernant le huis clos. Pour Diam Terry, Assurance et Ambulance de Thiès, qui étaient en première ligne d’avec les médias, estiment que le huis clos n’est pas compatible avec la lutte, peut-ont lire dans Sunu Lamb.

Ces derniers veulent lutter mais avec la présence de leurs supporters. Les vœux sont lancés, il reste à l’autorité de prendre la décision qui ne va pas mettre à découvert la population par rapport au virus mais tout en gardant la beauté de la lutte.

Assane Walo Gueye