écouter

Pessimistes à se produire, il y a quelques semaines à cause du huis clos imposé par les autorités étatiques, les promoteurs notamment ceux de la lutte simple ont été libérés par la déclaration du ministre des Sports. Matar Ba avait tenu une conférence de presse, vendredi passé pour indiquer que les amateurs peuvent désormais assister aux combats de lutte. Cette décision a libéré les promoteurs. Ainsi, ils se précipitent au niveau du CNG pour retenir des dates. Rien que pour le terrain Gaal Gui de grand Yoff, trois galas sont déjà programmés. Mamadou Diakhaté dit Diak’s compte ouvrir la saison ce 21 mars. Il sera suivi par Fallou Ndiaye et Goor Productions.

Une mise de 8 millions pour les trois galas

Les promoteurs ont le sang chaud et montrent qu’ils étaient nostalgiques de l’ambiance de la lutte sans frappe. Sans attendre, Diak’s, Fallou Ndiaye et Goor Productions ont annoncé leurs journées. Diak’s propose une mise de 2.500.000 F le 21 mars 2021 au terrain Gaal Gui. Sur le même lieu, Fallou Ndiaye y prévoit un gala, le 28 mars 2021 avec une mise de 2.500.000 F. Toujours au terrain Gaal Gui, Goor Productions compte s’y produire le 4 avril avec une mise de 3 millions. Donc, les trois promoteurs réunis proposent une cagnotte de 8 millions à pourvoir en trois semaines.

Assane Walo Gueye