Alioune Sarr aux arbitres : “Ils arrivait qu’ils touchent 500.000 ou 1.000.000”

Pour l’affaire des arbitres, Alioune Sarr a tenu à apporter des éclaircissements. Il estime qu’il a un non dit dans cette affaire de rémunération. Ainsi, le président du comité de gestion de la lutte explique que les arbitres ont eu des privilèges quand l’arène bénéficiait des sponsors. “Au moment où la vache était très grasse et que les promoteurs avaient assez de moyens, les arbitres n’ont pas dit qu’au delà des honoraires qu’ils considèrent comme des miettes mais qui représente la partie la plus importante de ce que le CNG reçoit comme droits d’organisation, je leur avais permis de...

Lire la suite