FONDS COVID-19 : 27 MILLIONS PARTAGÉS AUX 10 PROMOTEURS

A cause de la covid-19, le gouvernement du Sénégal avait arrêté toutes les activités sportives, au soir du 14 mars 2020. Cet arrêté pris par le ministère de l’Intérieur de l’époque, Aly Ngouille Ndiaye, avait causé beaucoup torts aux promoteurs de lutte qui avaient déjà donné des avances aux lutteurs pour des combats, tout en régularisant ces combats en question au niveau du CNG.  Cette décision du ministre avait causé la perte de beaucoup de millions aux bailleurs qui avaient déjà payé les coûts de l’arène, de la sécurité, de l’organisation d’une manière générale. Compris cette situation, le gouvernement,...

Lire la suite