DÉMARRAGE DE LA SAISON : OMEZ PRONE LE HUIS CLOS PARTIEL

Analyste, consultant dans l’arène, Omez Diagne réalise souvent des analyses pertinentes. Intervenant dans Sunu Lamb, l’ancien coach de Tapha Tine estime que la lutte est une discipline particulière par rapport aux autres sports. C’est pourquoi il prône le huis clos partiel pour tenir les combats de lutte durant cette période de pandémie. « Le supporter dope son lutteur, sa présence dans le stade est importante » « Ce n’est pas uniquement au Sénégal que le huis clos a démarré. A cause de la maladie du coronavirus, tous les championnats dans le monde se jouent en huis clos. Seulement, la lutte est une...

Lire la suite