écouter

L’information a été révélée par Record dans sa livraison d’hier. Selon le quotidien sportif, Bira Sène sera le successeur d’Alioune Sarr à la tête du CNG. Le président du comité régional de gestion (CRG) de Kaolack serait le choix de Matar Ba pour diriger la nouvelle équipe du CNG. Toutefois, on en aura le cœur net, ce jeudi à 17h, moment prévu par le ministre pour rendre public le nom de celui qui va désormais occuper le fauteuil de la présidence de l’instance suprême de la lutte sénégalaise.

Cependant, cette piste Bira Sène se précise. Puisque le journal Sunu Lamb, dans son numéro d’aujourd’hui, semble confirmer le choix du Kaolackois. Le journal est même revenu sur les coulisses de sa nomination. Pour le quotidien de lutte, Alioune Sarr, associé dans le choix de son successeur, ne voulait pas être remplacé par un inconnu. C’est pourquoi, il aurait proposé l’un de ses anciens collaborateurs. La première cible était Babacar Diouf, douanier à la retraite, trésorier général et président de la commission règlements et discipline du CNG. Mais Matar Ba n’a pas approuvé son profil. C’est à la suite de cela que le nom de Bira Sène a été cité. Lui, également, est un proche du président sortant. Il était même nommé coordonnateur des présidents des CRG au niveau du CNG.  Alioune Sarr l’écoutait et prenait souvent en compte ses avis. Pour convaincre Matar Ba à entériner le choix de l’enseignent en retraite, on lui aurait vendu l’argument de la consolidation des acquis, ajoute Sunu Lamb.

Assane Walo Guye