écouter

Pensionnaire de l’écurie Lébougui, Gamou Guèye est le lieutenant attitré de Amanekh. Un jeune lutteur au physique un peu nonchalant qui trompe souvent ses adversaires. Elancé, est loin de figurer parmi les poids lourds. Néanmoins, il crée la surprise à chaque sortie même si les faux pas ne manquent pas il parvient à se relever pour continuer son chemin de plus belle. Il peut d’ailleurs se vanter d’avoir accroché à son tableau de chasse des lutteurs comme Tapha Leer, Pape Ndoye, Baye Ndiaga, Ndoye Lakhass… Le dernier en date a été Coly Faye 2 de Thiaroye. L’adversaire qui se croyait plus fort que lui a eu la surprise de sa vie en enregistrant une cuisante défaite.

Une belle performance qui lui a permis de faire oublier son revers devant Mod’Dia. Mais, il va falloir qu’il décroche une autre victoire pour ainsi rester sur une lancée glorieuse. Alors pour son combat contre Sokh, toutes les attentions vont tourner vers eux. Le report à cause de la pandémie à certes une conséquence négative avec la saison blanche concédée mais devra permettre de mieux affûter les armes. Face au Pikinois qui a besoin de prouver qu’il est toujours dans la course après son échec au tournoi TFP, la tâche ne sera pas facile pour le Rufisquois.

Alors pour s’en sortir, Gamou Guèye 2 va devoir mettre les bouchées doubles. En plus de la confirmation, un sacre lui permettra de franchir une nouvelle étape de sa carrière car quoi qu’on puisse dire, le frère de Jet Lee à su se faire respecter dans l’arène. Donc prendre le meilleur sur lui sera un moyen de faire avancer sa carrière et aspirer à relever d’autres défis qui pourront ouvrir les porte qui mènent vers le sommet. Des enjeux énormes qui devront être une source de motivation pour l’espoir de Rufisque.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG