écouter

Sitor Ndour, président de la Commission Centrale des Arbitres, radié avec tous ses pairs, par le CNG, suite à un différent, s’est prononcé sur la succession et un peu sur les perpéties de leur limogage. Sitor dit avoir ecouté Kéba kanté et trouve intéressantes les perspectives dégagées. Ce dernier à selon lui une vision plus globale de développement de la lutte, car incluant toutes les formes de lutte. Elle est aussi généreuse dans le fait qu’elle dispense les lutteurs d’engagement financier, appuie totalement et trouve légitime, les revendications des arbitres. C’est parceque pour eux, kéba peut symboliser parmi tant d’autres, le sang neuf dont ce sport a besoin , qu’ils ont choisi de répondre à son invitation. Revenant sur leur radiation, Il dira que ce n’est rien d’autre que l’aboutissement d’un plan savamment ourdi par Babacar Diouf, president de la commission règlement du CNG