écouter

Succédant les saisons blanches, le dernier combat de Forza remonte au samedi 24 février 2018. Un combat, d’ailleurs remporté avec brio devant Abdou Diouf, à Diourbel. Depuis le sociétaire de l’écurie Fass peine à retrouver un nouveau combat. Les lutteurs ne sont pas chauds à le défier. Une situation qui complique la progression de sa carrière. Ce qui frustre en même temps le lutteur au point d’énumérer, dans le journal Sunu Lamb, ses principaux adversaires potentiels. En plus de citer ses principaux adversaires, le lutteur de Fass a également évoqué la question de la fusion de de son écurie avec l’école de lutte Ndakaru de même que le huis clos prévu dans l’arène à cause de la covid-19.

Malick Niang, Garga Mbossé, Sa Thiès, Yékini Jr, les cibles de Forza

« Je ne manque pas d’offres de combat. Mais, jusque-là, aucun de mes combats n’est encore concrétisé par les promoteurs. Toutefois, je suis prêt à affronter Malick Niang de Yoff, Sa Thiès de l’école de lutte Double Less, Garga Mbossé de l’écurie Door Dooraat et Yékini Jr de l’écurie Door Waar. »

Accord total dans le projet de fusion entre Fass et Ndakaru

« J’ai effectivement assisté à la réunion que Tapha Guèye avait convoqué chez lui, lundi dernier. Il nous a informé de la fusion entre Fass et Ndakaru. On a approuvé la décision. C’est une bonne chose, pour les deux entités, d’unir leurs forces. C’est vraiment une belle opportunité d’être entrainé par Katy Diop, l’ancien lutteur et fondateur de l’école de lutte N dakaru. Tapha Guèye nous a dit que Katy Diop a beaucoup contribué à sa carrière, en lui inculquant beaucoup de connaissances techniques. Il nous a rassuré de l’apport de « père » Katy Diop pour nous. »

« Nous souhaitons nous produire devant nos supporters »

« Nous avons toujours souhaité nous produire devant nos supporters. Mis, puisque le contexte actuel ne le permet plus, nous sommes tenus d’accepter de combattre à huis clos en attendant que la maladie de la covid-19 disparaisse. »

Assane Walo Gueye