Très connu dans le milieu de la lutte traditionnelle sans frappe, Sélé Mélé a toujours fait valoir ses talents dans les tournois de lutte et à l’équipe nationale. Mais cette saison, l’enfant de Thiès n’est pas au meilleur de sa forme. Selon le journal sportif Record, le pensionnaire de Grand Yoff Mbollo a perdu une finale à Dakar mais il a remporté 5 trophées dans les régions. Un parcours qu’il justifie par un travail insuffisant. “L’une des raisons de ces mauvais résultats, c’est que je n’ai pas beaucoup lutté cette saison. Pourtant, j’avais eu une bonne préparation avant saison où j’étais quelque part en retrait avec Libidor. Nous nous étions pris en charge nous même. Et nous payions 25000FCFA par mois dans une salle de musculation. Ce qui nous manquait, c’était surtout un bon environnement climatique et une bonne alimentation. On me dit souvent que si j’avais plus de force physique, j’aurais fais plus que ce je fais. Franc et Reug Reug sont allés travailler à l’étranger pour se renforcer physiquement  et avoir  une nouvelle expérience. Il est actuellement difficile de les battre sur certaines clés. Je reconnais que je dois davantage travailler la force physique” a confié Sélé Mélé.

Aïssatou FAYE NIANG