écouter

Balla Gaye 2 va vers un combat décisif face à Bombardier au mois de juin prochain. Le fils de Double Less n’a pas droit à l’erreur parce qu’il avait été battu par le G52, le 8 juin 2014. Donc, pour cette deuxième chance, le Lion de Guédiawaye doit obligatoire vaincre son adversaire. C’est pourquoi, il compte réunir toutes les conditions possibles pour arriver à ses fins. Et la préparation à l’INSEPS de Paris est pris comme décision par son staff enfin de peaufiner sa stratégie. En effet, selon Sunu Lamb, Balla Gaye 2 sera bientôt à l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEPS).  Pour le quotidien de l’arène « Tout est mis en place avec tes techniciens de haut niveau pour prendre le fils de Double Less dans les meilleures conditions. »

Le journal ajoute également que « Lors de sa dernière sortie du 13 janvier 2019 contre Modou Lô, Balla Gaye 2 avait été encadré, à l’INSEPS de Paris, par quatre coachs : un Camerounais, un Bulgare, un Sénégalais et un Français. Balla Gaye 2 se réveillait à 6 heures du matin et se couchait à 20 heures. Il ne faisait rien que les entraînements. Il était suivi par un médecin sportif qui veillait tous les jours sur son état de santé. »

Si Bombardier est en train de préparer son combat en MMA face à Pudzianowski, le 20 mars prochain à Varsovie (Pologne), le Lion de Guédiawaye ne compte pas croiser les bras.

Assane Walo Gueye