écouter

Alioune Sarr quitte certes le fauteuil du président du CNG après la fin de son mandat depuis le 31 octobre passé. Mais l’ancien patron de la lutte sénégalaise peut être fière de son parcours mais également de la manière à laquelle le ministre à gérer le dossier pour lui trouver un successeur. En effet, ayant les droits exclusifs de nommer ou de démettre un président du CNG, Matar Ba pouvait choisir le prochain dirigeant de la lutte sans consulter personne encore moins le président sortant, Alioune Sarr.

Mais le maire de Fatick a tenu à rendre hommage à Alioune Sarr en l’associant dans le processus de lui trouver un successeur. Affirmatif, dans une réunion restreinte, Matar Ba, Alioune Sarr et Gaston Mbengue se sont retrouvés pour approuver le choix du prochain homme faire du CNG. « Il y a une réunion secrète entre Gaston Mbengue, le ministre Matar Ba et Alioune Sarr lui-même. Le but de ce petit conclave : c’était d’avoir l’avis du président sortant, Alioune Sarr, sur le profil repéré pour pouvoir mieux le remplacer », révèle une source dans Sunu lamb.

Assane Walo Gueye