écouter

Matar Ba, le ministre des Sports doit  nommer un nouveau président avant le 31 octobre date du départ du président sortant Alioune Sarr. Le patron du Sport Sénégalais doit faire un choix sur la personne qui pourra diriger les destinées de la lutte. Un choix qui ne sera pas facile si on sait que les acteurs de la lutte sont très exigeants.

Les amateurs laissent libre choix à Matar Ba

Dans un entretien dans les médias, Doudou Diagne Dicko avait déclaré: «Il faudra que ceux qui dirigeront respectent les lutteurs et toutes les composantes de l’arène. Le futur président du CNG doit travailler à la pacification de la lutte sénégalaise. Nous aspirons à plus de sérénité. Nous ne voulons plus tous ces conflits qui minent la discipline. Ceux qui dirigent la structure doivent avoir plus d’ouverture», martèle-t-il.

L’ancien président de l’écurie Fatick, Kéba Kanté a fait une sortie pour confirmer son désir de diriger le CNG.

L’association des lutteurs en activité à leur tête Gris Bordeaux, ces derniers ont toujours émis le souhait que le CNG soit diriger par un ancien lutteur.

Les responsables d’écuries et écoles de lutte sont entrés dans la danse pour demander aussi que l’un des leurs dirigent le CNG.

D’ici le 31 octobre prochain le ministre des sports aura le temps de faire son choix qui sera à coup sûr très difficile.

Ndèye Coumba FALL

#leewtoo