écouter

La semaine dernière, nous vous annoncions la candidature de Jamaïcain à la présidence de la fédération gambienne de lutte. En effet, le jeune promoteur veut diriger la lutte gambienne. C’est pourquoi, il a déposé sa candidature pour succéder à Serigne Faye Thiam, président sortant mais également candidat à sa propre succession. Le Sénégalo-gambien devra également faire face à Oumar Tourray, candidat déclaré.

En plus de Serigne Faye Thiam et Oumar Tourray, Jamaicain a un autre obstacle à franchir. Il s’agit des critères d’éligibilité pour voir sa candidature être approuver par la commission électorale. Pour être éligible, les candidats doivent être exclusivement de nationalité gambienne tout en pouvant lire et écrire l’anglais, la langue officielle du pays, nous informe Sunu Lamb.

Deux critères que Jamaïcain ne remplit pas présentement. En effet, selon le journal, le jeune promoteur semble n’être pas instruit. Mieux, il n’est pas exclusivement Gambien. De père Sénégalais et de mère Gambienne, Jamaïcain passe plus de son temps au Sénégal. Pays ou la majeure partie de ses activités se déroulent. Jamaïcain semble donc être exclu par ces deux critères cités ci-dessous.

Assane Walo Gueye