écouter

Présent au stade Léopold Sédar Senghor, hier, pour la cérémonie de passation de services avec Bira Sène, l’ancien président du CNG, Alioune Sarr a livré ses dernières recommandations aux acteurs de la lutte. « On a débuté nos fonctions dans la paix, aujourd’hui, on les quitte dans la paix, donc nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu. C’était aujourd’hui la cérémonie de passation de services, mais la mission du CNG dirigé par Alioune Sarr a pris fin depuis le 31 octobre 2020. Maintenant, c’est la mission du CNG dirigé par Bira Sène qui débute. Je lui ai remis tous les dossiers. On est d’accord sur les termes. Je prie pour qu’il réussisse sa mission », a indiqué Alioune Sarr, président du CNG de mars 1994 au 31 octobre 2020.

Tout en souhaitant la réussite à la nouvelle équipe, Alioune Sarr a également lancé un appel aux acteurs de la discipline. « Je lance un appel au monde de la lutte. Il y a plus de bruit autour de ce sport que de problèmes. Que les gens mettent l’intérêt du pays au-dessus de leur intérêt personnel », a-t-il préconisé.

Docteur Sarr souhaite aussi que « Ceux qui ont été choisis, par le ministre pour accompagner Bira Sène, sachent qu’ils ne sont pas été retenus parce qu’ils sont les meilleurs, les plus intelligents. Qu’ils comprennent que leur choix était une volonté divine, qu’ils ont été choisi pour accompagner Bira Sène pour la réussite de la mission. Que toute l’équipe se range derrière Bira Sène et travailler pour le développement de la lutte. J’ai trouvé la lutte à un point, je l’ai ramené à un autre point. Qu’ils se basent sur ces acquis pour continuer le travail. »

Assane Walo Gueye