écouter

Sur le plateau de ITV, Pape Thialis Faye a expliqué les raisons qui empêchent toujours la matérialisation du combat Garga Mbossé contre Sa Thiès. Pour lui, son groupe a voulu être prudent sur ce combat vu que la covid-19 était toujours présente et aucune garantie n’était donnée par l’Etat pour son éradication.

Qu’est-ce qui a plombé le combat Graga Mbossé/ Sa Thiès ?

Rien du tout à part que nous avons jugé nécessaire d’être prudent sur cette question à cause du avec corona. La preuve dans notre contrat avec Boy Niang 2 et Tapha Tine, nous avons indiqué qu’il devait se terminer en 2022. S’il est possible de tenir ce combat en 2021, on le fera. Si ce n’est pas possible, on renvoie le combat en 2022. A l’heure de la signature, nous savions qu’on pouvait être dans l’impossibilité d’organiser des combats à cause de la covid-19. C’est pourquoi, nous avons préféré amener le partenariat jusqu’en 2022. Pour le combat Garga/ Sa Thiès, rien encore retenu mais nous avons un contrat moral avec leurs managers. Ils n’ont reçu aucun franc de notre part. Ils sont libres de discuter avec d’autres promoteurs s’ils le souhaitent.

« Nous ne sommes pas contre le huis clos. Mais nous y allons avec des conditions »

Leewtoo est composé par des Républicains. Nous sommes dans un Etat. Et si l’Etat définit la voie à suivre, on ne peut qu’emprunter la même voie. Nous ne sommes pas contre le huis clos. Mais nous y allons avec des conditions. Nous allons dire comment nous voulons y aller. Je veux dire que l’Etat met les mesures d’accompagner pour que nous puissions y aller. Nous sommes tous d’accord pour le huis clos, il pour cela, il faut l’Etat nous accompagne.

Le monde la lutte dans le doute pour le démarrage des combats

« Le contexte actuel inquiète tous les acteurs de la lutte. Je ne parle pas des promoteurs mais ce sont tous les acteurs qui sont perturbés par cette pandémie. Nous sommes dans le doute. Nous ne savons si la saison va se dérouler ou pas. Le CNG a convoqué les promoteurs pour qu’ils déposent leurs projets de budgets. L’Etat va se baser sur ces budgets pour pouvoir définir l’aide qu’il va apporter aux promoteurs qui se produiront à huis clos. Ce dossier est actuellement dans les mains du Président. On attend sa réaction. La situation est compliquée. Parce que Leewtoo Productions avait prévu d’organiser deux combats en lutte avec frappe notamment le combat Tapha Tine/ Boy Niang 2 et celui de Garga Mbossé et Sa Thiès. Nous avions également prévu d’organiser des galas de lutte simple.

Assane Walo Gueye