écouter

La saison est ouverte et va débuter le 1er mars. Le CNG a fait l’annonce ce vendredi. Le hic, c’est que Bira Sène et son équipe ont donné l’information à la presse sans au préalable consulter les composantes de la lutte notamment les Association de promoteurs entre autre organisation de l’arène. Ce qui a d’ailleurs frustré Pape Abdou Fall et Gaston Mbengue. Ces derniers estiment que le CNG devait convoquer les promoteurs dans une réunion avant de rendre l’information.

Pour Pape Abdou Fall la démarche du du CNG n’est pas élégante. : « J’ai appris la nouvelle de la reprise des combats à travers la presse. Moi, je ne suis pas prêt à organiser. Je pense que la démarche du CNG n’est pas élégante. Parce que ce qui était logique et respectable, c’est que le CNG, avant de faire une communication sur la reprise, devrait d’abord tenir une rencontre avec les promoteurs. Je pense que le CNG est là pour administrer la lutte. Il était plus sage qu’il nous convoque d’abord pour discuter avec nous », a indiqué PAF dans le journal Sunu Lamb.

Même son de cloche chez Gaston Mbengue. Le Don King de l’arène abonde dans le même sens que son collègue Pape Abdou Fall. « C’est une bonne chose (l’ouverture de la saison) mais il faut faudrait néanmoins reconnaitre qu’ils sont allés trop vite. L’annonce a été très vite faite, parce qu’ils devaient convoquer les promoteurs, discuter avec eux d’abord. Par élégance, parce que les promoteurs sont les principaux bailleurs de la lutte », estime Gaston Mbengue dans le journal.

Assane Walo Gueye