écouter

Tout a démarré avec des vidéos individuelles que les lutteurs partageaient à travers les réseaux sociaux pour exiger l’ouverture de la saison de lutte mais les choses ont pris une autre ampleur, lors que Boy Niang 2 a organisé sa conférence de presse, mardi passé à Pikine. En effet, après cette rencontre, la lutte pour le démarrage des activités a été accentuée et les pugilistes ont été entendus par le ministre Matar Ba, le président du CNG, Bira Sène, d’où leur audience prévue ce samedi à 11h au ministère des Sports. Et pour intensifier la bataille, les lutteurs se sont mieux organisés pour mieux atteindre leur cible.

Au lieu d’un lutteur, cette fois-ci c’est l’Association nationale des lutteurs du Sénégal qui entre en jeu. Elle organise un point de presse ce samedi à 9h au niveau du restaurant chez Katia.  « L’association nationale des lutteurs du Sénégal et le monde de la lutte (promoteurs, managers, amateurs, sympathisants) vous convient à un point de presse pour un tour d’horizon de l’actualité économique lié à la pandémie covid-19, ce samedi 26 décembre 2020 à partir de 09 heures au restaurant chez Katia sur la route de Ngor », a publié Gris Bordeaux, président de l’Association, dans sa page Facebook.

Assane Walo Gueye