écouter

Hier à la suite d’une rencontre avec des experts de la santé, le président de la République, Macky Sall a pris la décision d’installer un nouveau couvre-feu qui va démarrer ce mercredi à partir de 21h jusqu’à l’aube, à 5h matin. Cette nouvelle mesure a été prise pour freiner la propagation du coronavirus mais elle risque de causer encore des problèmes à la lutte. En effet, au moment où on espérait enfin le démarrage de la saison, cette décision du Président pourrait tout remettre en cause. Car, les combats finis souvent très tard. Et les acteurs et officiaux qui viendront pour le déroulement de l’événement pourront avoir des difficultés pour rallier leurs maisons tranquillement à la fin des combats.

Même-si la saison démarre, elle sera en huis clos. Mais cela n’empêche pas d’être à l’abri de la menace du couvre-feu. En effet, après les empoignades, les lutteurs, les arbitres, les managers, les coachs, les membres du CNG, les journalistes et les autres personnalités qui seront permis de suivre les combats seront sous la menace de la mesure du chef de l’Etat en regagnant leurs domiciles.

Donc, il est pertinent de penser que ce couvre-feu peut bel et bien hypothéquer l’ouverture de la saison de lutte. A moins que des dispositions spéciales soient prises pour ce petit beau monde.

Assane Walo Gueye