Nouveau promoteur, Mohamed Diop a réussi son baptême du feu avec un combat de feu entre Diam Terry et Jet Lee. Une belle entrée matière qui l’a poussé à programmer une autre journée au mois de juillet prochain entre Bébé Diouldé et Youssou Ndour. Le jeune bailleur au micro de Leewtoo Tv est revenu sur les questions brûlantes de l’arène avec le départ de Alioune Sarr réclamé et la suspension des arbitres.

Pour ce qui est du Cng, l’enfant de Guédiawaye n’est pas passé par quatre chemin pour exprimer qu’il est pour le départ du patron du comité de gestion de la lutte. “Au début le CNG était provisoire mais semble que cela a duré plus de temps que prévu. En Afrique, les dirigeants ont du mal à partir, certains présidents ont fait plus de 40 ans au pouvoir. Je pense qu’après 26 ans, c’est le moment de raccrocher. Il faut savoir partir à temps. Si c’était moi j’aurais donné la chance à d’autres depuis longtemps” a lancé Mohamed Diop.

En ce qui concerne la suspension des arbitres, le promoteur s’est voulu très prudent car n’ayant pas toutes les informations. “Je n’ai pas suivi ce problème de près. J’ai trouvé les jeunes de mon quartier débattre sur ce sujet mais je ne maitrise pas ce sujet. Tout ce que je peux dire c’est qu’il faut toujours dialoguer pour trouver une issue heureuse”, a t-il affirmé.

Aïssatou FAYE NIANG