écouter

Si KSW de la Pologne est la première structure en MMA la plus grande de l’Europe, l’UFC (USA) reste la plus grande à travers le monde. Et c’est ce que vise Bombardier face au Polonais Pudzianowski. En effet, Bombardier ambitionne de battre son prochain adversaire en MMA est atteindre en fin l’UFC. « Mariusz Pudzianowski est actuellement le champion de Pologne qui, en termes d’organisation, est la première nation en Europe. Lors de leurs derniers événements, il y a eu 52. 000 places, ce n’est pas négligeable. Une victoire me permettra de véritablement accéder au niveau international. Il se dit que Pudzianowski fait partie des deux ou trois sportifs les plus célèbres en Pologne. C’est dire que j’aurais marqué mes empreintes si je parviens à le battre. Je pourrais dès lors envisager de rejoindre l’UFC », a révélé Bombardier dans le journal Record.

Ce combat est prévu le 20 mars prochain à Varsovie, la capitale polonaise. Mais le lutteur sénégalais compte passer sa dernière phase de préparation en France qu’il compte rallier ce 1er mars. « La première partie de la préparation, je l’ai faîte ici au Sénégal. La deuxième partie se fera en France avec mon club et en compagnie de mon coach Luc Estienne. Et c’est de la France que je vais rallier la Pologne. Il est vrai qu’il ne reste que 28 jours avant le combat (prévu le 20 mars 2021 ndl). J’envisage de voyager le 1er mars. Je vais passer 20 jours en France », a-t-il ajouté.

Assane Walo Gueye