écouter

Déjà vainqueur de Rocky Balboa le 5 mai 2018 au Genève (Suisse) et Danial Podmore, le 1er mars 2020 à Londres (Angleterre), Bombardier décroche un troisième combat en MMA. Le B52 de Mbour va affronter le Polonais Mariusz Pudzianowski à Varsovie (Pologne), le 20 mars prochain. Le lutteur a évoqué son adversaire qu’il rêvait de croiser. « J’ai toujours rêvé d’un combat de gladiateurs. Cet adversaire, je l’ai longtemps observé. Il ne recule jamais, mais tout le monde me connaît aussi. Ce sera un excellent combat. J’ai toujours voulu affronter ce genre d’adversaire coriace. C’est ma nature, je n’aime pas la facilité. », a régi le champion de la Petite-Côte dans le journal L’Observateur.

Le double Roi des arènes va retrouver Pudzianowski chez lui. Mais cela ne dérange pas. Puisqu’il en a l’habitude de battre ses adversaires dans leurs terroirs. « Avant de prendre mon premier combat en MMA, je me suis entraîné pendant cinq longues années. Je suis un homme de défi. Je suis le lutteur qui quitte Mbour aller lutter à Dakar. Donc, c’est la même chose. Rocky est basé en Suisse, je l’ai trouvé et battu chez lui. Daniel Podmore est un anglais. Je l’ai battu à Birmingham. Aujourd’hui, j’ai en face de moi Pudzianowski, un polonais que je vais trouver chez lui en Pologne », a-t-il fait savoir.

Bombardier est prêt à affronter Mariusz Pudzianowski mais sollicite quand la prière de tous les Sénégalais. « Je veux que les Sénégalais se sentent dans ce combat. Parce que ce n’est plus une question d’écuries, mais une affaire de pays. J’y vais pour représenter le Sénégal, pas seulement Mbour. Je sollicite des prières. Le plus important est la victoire et je veux la ramener pour les Sénégalais. Tout est possible. Ça pourrait se terminer par un KO, par abandon », a-t-il fait comprendre.

Assane Walo Gueye