écouter

Après un début tonitruant en MMA avec sa victoire sur Sofiane Boukichou, le samedi 14 décembre, dans l’esplanade du Grand Théâtre, Reug Reug a marqué les esprits des acteurs de cette discipline. C’est pourquoi, les organisateurs de ce combat au Sénégal, Ares Fighting, avait décidé de signer avec le lutteur un contrat de quatre combats dans une durée de 18 mois. Ce bail de 18 mois est arrivé à terme et Ares a saisi par correspondance, le staff de Reug Reug, pour libérer le lutteur, nous révèle le journal Record.

« Constatant que, « Il n’y avait plus d’espace pour respecter le contrat et faire lutter Omar Kane (Reug Reug) dans la période définie, la structure Ares Fighting de concert avec le staff du lutteur, a décidé de libérer le lutteur, même si le contrat n’était pas totalement arrivé à termes. Ils ont alors adressé une correspondance au staff de Djiné Thiaroye qui a accusé réception, pour leur signifier qu’ils étaient libres de signer un autre contrat avec d’autres structures, pour un combat en MMA », a écrit Record.

Pour rappel, Reug Reug devait affrontait le Russe Ivan Ramanov le 4 avril passé. Mais cette date a été reporté au 4 décembre prochain en Belgique. Mais à cause de la covid-19, qui dicte sa loi en Europe, ce duel a été finalement annulé.

Assane Walo Gueye