écouter

Pour la saison prochaine, le jeune promoteur, Jamaïcain, a commencé à ficeler des affiches. C’est sur ce qu’il avait contacté Double Tyson et signé un contrat avec lui. Au début, il devait le mettre aux prises avec Khoyantane de la Gambie. Mais, le combat est finalement tombé à l’eau. Seulement, il avait prévu un plan B. C’est ainsi qu’il est allé démarché Baye Mandione. Des négociations qui ont pris du temps. Après la Tabaski, le camp de Buur Saloum annonce qu’il a trouvé un accord avec un autre promoteur et va lutter pour ce dernier.

Une sortie qui avait poussé le patron de Jam Productions a proféré des menaces. Il n’écartait pas d’ester en justice pour rupture abusive de contrat. “Nous sommes dans un pays de droit et Double Tyson le saura. Je vais l’ester en justice pour réclamer ce qui me revient de droit car il a déjà empoché une avance d’un million et j’ai trouvé un accord avec Baye Mandione pour qu’il s’affronte à Khoyantane” avait-il déclaré. Des menaces qui n’avaient pas ébranlé le sociétaire de Bosco Sow qui avait répondu tout simplement “c’est son droit d’ester en justice mais que la plainte vienne me trouver à Kaolack”.

Mais aujourd’hui, avec un peu de recul, Jamaïcain a mis de l’eau dans son bissap. Il a changé de méthode pour rentrer dans ses fonds. Joint au téléphone, il a juste demandé que Double Tyson lui rembourse son argent. “Aujourd’hui, je demande juste à Double Tyson de me rendre mon argent. Vu qu’il ne veut plus lutter pour mon compte, il n’a qu’à restituer l’avance qu’il avait encaissée. Ainsi, je n’aurais pas à aller en justice c’est très simple” a renseigné le jeune promoteur. Une décision qui va éviter à la lutte une mauvaise publicité.

Aïssatou FAYE NIANG

#leewtoo