écouter

Conor McGregor au sommet des primes de l’UFC en 2020

Selon les estimations du média, cette seule performance lui a valu de gagner plus de 3 millions de dollars, à l’addition de la bourse garantie, du sponsoring et du bonus à la performance. Sa victoire négociée en 40 petites secondes lui vaut un ratio de 76 500 dollars, par seconde passées dans la cage en 2020. Puisqu’à l’inverse, le Russe, Khabib Nurmagomedov qui l’a battu en 2018 n’a pas combattu dans l’année, McGregor se détache très largement du reste du plateau sur les primes gagnées.

Deux femmes dans le top 10 des plus hauts revenus de l’année

Avec deux femmes, dans le top 10 des combattants les mieux payés sur les trois premiers mois de l’année. C’est un fait assez rare dans le sport professionnel pour qu’il mérite d’être salué et souligné. Weili Zhang et Valentina Shevchenko ferment le classement, en neuvième et dixième position (à respectivement 290k et 270k dollars), mais la parité est prise avec considération par l’organisation, la discipline ayant l’avantage d’être spectaculaire pour le public, quelles que soient les personnes présentes dans l’octogone.

Les combattants les mieux payés de l’UFC en 2020

1. Conor McGregor = 3 060 000 $
2=. Jon Jones = 540 000 $
2=. Israel Adesanya = 540 000 $
4. Junior dos Santos = 420 000 $
5=. Dominick Reyes = 380 000 $
5=. Yoel Romero = 380 000 $
7. Charles Oliveira = 307 200 $
8. Derrick Lewis = 305 000 $
9. Weili Zhang = 290 000 $
10. Valentina Shevchenko = 270 000 $

Ndèye Coumba FALL avec Sportine.fr

#leewtoo.fr