écouter

Malgré cette pandémie, les promoteurs continuent de ficeler des combats. De l’avis de Mbaye Jacques Diop, ces bailleurs sont courageux: “Je profite de cette occasion pour féliciter tous les promoteurs qui ont déjà ficelé des combats malgré la COVID 19 qui est toujours là. Cela prouve qu’ils sont des amoureux de la lutte. Ils ont pris des risques certes, mais ils sont à encourager”.

Par ailleurs, le journaliste déclare que les promoteurs doivent imposer des assurance vie.

En outre, le journaliste sportif-conseiller pense que les promoteurs doivent réfléchir à exporter la lutte, à savoir le tourisme sportif: ” On doit pouvoir développer d’avantage le tourisme sportif pour la lutte. Les disciplines taekwondo et le Sumo  ont été des disciplines locales comme la lutte mais les pays ont su vendre ces deux disciplines à travers le monde”, pense Mbaye Jacques Diop.

Ndèye Coumba FALL

#leewtoo