écouter

C’est maintenant officielle, Matar Ba a libéré les acteurs de la lutte afin qu’ils organisent librement leurs journées à huis clos. Cette décision vient de tomber. Et a été confirmée à Leewtoo.net par Meissa Ndiaye, 1er vice-président chargé de la lutte avec frappe. Notre rédaction a également saisi Manga II pour avoir des informations concernant la lutte sans frappe. 2ème vice-président en charge de la lutte sans frappe, Manga II indique que toutes les dispositions sont prises. « Pour connaitre celui qui va organiser la première journée, le CNG est à l’écoute des promoteurs. La saison est ouverte pour ce 1er mars. On espère que les promoteurs vont se manifester pour prendre la première date. Les combats vont se dérouler à huis clos. Et toutes les dispositions seront prises à cet effet », a-t-il réagi.

L’ancien Roi des arènes poursuit en évoquant le huis clos avec la lutte simple. Pour lui, la question nécessite des études profondes. « Concernant la lutte simple et le huis clos, on verra par rapport à la situation. Certains lieux ont des stades pour les tournois de lutte simple, d’autres non. Maintenant, on verra quelle solution trouvée par rapport à la faisabilité », a-t-il laissé entendre.

Assane Walo Gueye