écouter

Les choses se précisent de plus en plus concernant les modalités du déroulement du huis clos. A la suite de leur réunion technique d’hier, Bira Sène et son équipe ont rendu publique les modalités du déroulement du huis clos concernant la lutte simple. Au total, 64 athlètes seront autorisés à compétir. Chacun d’entre eux n’aura droit qu’un accompagnant. Pour les batteurs, ils seront au nombre 10, les chanteuses au nombre de 7.

« Pour la lutte simple, quelle que soit la mise, le nombre de lutteurs qui doit participer ne doit pas dépasser 64 lutteurs. Ensuite, chaque lutteur aura à un seul accompagnateur. Une batterie de 10 personnes et 7 chanteuses seront autorisées. Concernant le staff du promoteur au niveau des autres lieux de manifestations, ils auront droit à 10 personnes et 20 personnes au niveau des galas organisés à l’arène nationale », a indiqué Adama Bop, porte-parole du CNG dans le journal Sunu Lamb, au sortir de la réunion.

Assane Walo Gueye