écouter

La conférence de presse des lutteurs du mardi passé, initiée par Boy Niang 2, pour réclamer le démarrage de la saison de lutte 2020-2021, n’a pas laissé indifférent les observateurs de ce pays. En effet, Alioune Tine, ancien président de la Rencontre africaine des droits de l’homme (RADDHO) et expert sénégalais à l’ONU a réagi à la suite de ce face-à-face des lutteurs avec la presse. Pour lui, « Les acteurs de la lutte doivent être écoutés. Les autorités doivent s’assoir avec eux », a-t-il publié dans son compte twitter, nous informe Sunu Lamb.

Le droit de l’hommiste estime ainsi que le réseau des volontaires communautaires en appui au personnel de santé (Le REVOCAP) devrait s’activer « Pour voir comment trouver une solution réaliste qui arrangerait tout le monde sans permettre au virus covid-19 de circuler », ajoute le journal.

Pour Alioune Tine ce réseau peut aider la lutte dans ce combat pour le lancement de leur compétition.

Assane Walo Gueye