écouter

Dans les colonnes Sunu Lamb, M. Abdou Latif Ndiaye, conseiller en communication du ministère des sports, M. Mactar Ba a fait un survol rapide de l’actualité de la lutte. S’il a débuté en livrant quelques pans de sa vie, ce sont ses éclairages sur le CNG et son Président qui ont été limpides.

A propos du CNG, il a tenu à souligner que s’il est vrai que toutes les projections tendent vers la création d’une fédération, il est tout aussi clair que le chemin qui y mène, reste encore à baliser. Car il faudrait tout d’abord faire une restructuration profonde des écuries et des associations, pour ensuite les intégrer dans un regroupement départemental, régional et national. Pour ce qui du Président Alioune Sarr, il a loué les qualités intrésèques de l’homme. Pour dire que le futur Président du CNG devra etre dans la droite ligne de ce dernier et devra etre nanti de capacités intellectuelles certaines, mais aussi de qualités humaines et managériales. Mais, il le rappelle, le ministère à qui le pouvoir est dévoué, saura prendre la bonne décision à temps voulu.