écouter

Pour le président de l’écurie Rock Energie, Khadim Gadiaga, l’avenir de l’arène est loin d’être rose. Il estime que cette saison sera blanche comme la précédente puisque dit-il, Le vaccin ne sera au Sénégal qu’en 2022 et sans cela, aucun combat ne se déroulera. « J’ai des craintes pour l’avenir de la lutte. Si on ne fait pas attention, l’arène ne va rouvrir ses portes qu’en 2022. Parce qu’on soutient que le vaccin ne sera disponible au Sénégal qu’en 2022 et que tous les Sénégalais ne seront vaccinés qu’en mars 2022. Ils n’ont pas aussi essayé de trouver des alternatives comme dans les autres disciplines qui ont renoué avec la compétition sauf la lutte. Pour la lutte, on est laissé en rade. Il faut que les comprennent que le corona sera là jusqu’en 2022 donc que les jeunes lutteurs essaient de trouver autre chose », a fait savoir Khadim Gadiaga dans Sunu Lamb.

C’est pourquoi, l’ancien lutteur invite les jeunes lutteurs à trouver d’autres moyens pour gagner leur vie. « Comment peut-on rester deux ans à chômer et à ne rien avoir dans la poche pour subvenir à ses besoins. Mieux vaut qu’ils essaient de trouver autre chose pour tenter de bien gagner leur vie. Ils n’ont pas d’alternative, ni de solution pour que la lutte reprenne ses droits. S’ils ne sont pas capables qu’ils fassent appel à nous pour qu’on leur propose les solutions pour que la saison de lutte rouvre ses portes. Si tel n’est pas le cas, la saison ne s’ouvrira qu’en mars 2022 », a-t-il conseillé.
Assane Walo Gueye