écouter

Après son départ de Fass, Boy Kaïré a décidé de fonder une école de lutte. C’est ainsi qu’est née l’écurie Soumbédioune. Dans cette formation, il a y eu des lutteurs avec qui il a cheminé jusqu’à la retraite. Mais des problèmes ont surgit et c’est ce qui a poussé Bismi Ndoye, son lieutenant à claquer la porte. Alors, aujourd’hui le challenge est de trouver quelqu’un pour porter l’écurie. Le rôle incombait à Kaïré 2 qui était plus expérimenté mais il est loin d’être à la hauteur. Les saisons blanches retardent sa carrière et d’ailleurs lors de sa dernière prestation, il était méconnaissable.

Fils du champion Diène Diouf Kaïré est venu pour suivre les traces de son père. C’est ainsi, qu’il a prouvé qu’il a les épaules larges pour porter l’écurie. Avec un bon parcours, il a réussi à s’imposer dans l’arène. Mais, il semble qu’il commence à découvrir la dure réalité de l’arène. Après son combat contre Quench qui a été sanctionné par un nul, il a perdu du terrain. D’ailleurs cela à pousser les promoteurs et certains lutteurs à le zapper. Aujourd’hui, malgré les défis lancés, il peine à décrocher un combat.

Au moment où les cadres sont sur la touche, les espoirs se battent pour sortir du lot. Seulement ce n’est pas suffisant pour porter l’étendard de l’écurie Soumbédioune. Pour figurer au sommet, il faut champion qui défend les couleurs avec brio. Alors, pour se positionner Diène Diouf Kaïré devra sortir le grand jeu.

Aïssatou FAYE NIANG

#leewtoo