écouter

était le combat de deux jeunes phénomènes, “Shogun” Rua le champion, qui avait dominé le ring du PRIDE et “Bones” Jones le challenger, âgé seulement de 23 ans, qui a balayé la catégorie des mi-lourds, écrasant tous ses adversaires sur son chemin.

Jon Jones: le plus jeune champion de l’histoire du MMA 

C’était le combat de deux jeunes phénomènes, « Shogun » Rua le champion, qui avait dominé le ring du PRIDE avec des victoires impressionnantes contre les meilleurs combattants du monde à l’époque, des combattants tels que « Rampage », Rogerio Nogueira et Ricardo Arona.

Il a gagné le PRIDE Grand Prix à seulement 23 ans

Il a gagné le PRIDE Grand Prix à seulement 23 ans. Puis, à son arrivée à l’UFC, le résident de Curitiba, ancien de la Chute Boxe s’est frayé un chemin vers le titre en marquant les carrières de légendes comme Chuck Liddell pour finalement prendre la ceinture de la catégorie mi-lourd et dans le même temps devenir le premier homme à battre Lyoto Machida.Le challenger, âgé seulement de 23 ans, se trouve aujourd’hui là où son adversaire était il y a quelques années. En seulement 2 ans, il a balayé la catégorie des mi-lourds, écrasant tous ses adversaires sur son chemin vers ce combat pour le titre. Des adversaires de taille tels que Brandon Vera, Vladimir Matyushenko et Ryan Bader. « Bones » est aujourd’hui ce que « Shogun » était à l’époque du PRIDE, un jeune combattant explosif et talentueux, avec tout le potentiel et avec tous les espoirs du monde pesant sur ses épaules.

Ndèye Coumba FALL avec l’équipe.fr

#leewtoo