écouter

Décédé vendredi soir à l’âge de 78 ans, Alioune Camara dit Boy Bambara a été inhumé le samedi 23 janvier 2021 vers les coups de 15h au cimentaire de Yoff. Leewtoo tv, présent sur place a recueilli le témoignage des anciennes gloires, amis et parents venus accompagner l’ancien lutteur à son dernier demeure. Bécaye Mbaye, Birahim Ndiaye, Katy Diop, Bassirou Babou, Bourkhane Wade entre autres ont rendu un dernier hommage au fondateur de de l’école de lutte Boy Bambara.

Bourkhane Wade, manager de lutte

« Boy Bambara a représenté le Sénégal partout à travers le monde »

« Boy Bambara a représenté le Sénégal partout à travers le monde. Il a remporté beaucoup de trophées pour le pays. C’est quelqu’un qui a beaucoup fait pour son pays, pour ses semblables. Il est parti mais il a laissé derrière lui un legs notamment une école de lutte qui porte son nom. Cette école va continuer à exister. Et cela va permette aux gens de garder dans leur tête cette personnalité de la lutte sénégalaise. »

Katy Diop, ancien lutteur

« L’arène a perdu une grande personnalité »

« L’arène a perdu une grande personnalité. Il a beaucoup fait pour la lutte. Personne ne l’égale sur le nombre de drapeaux qu’il a gagné. Il a remporté plusieurs coupes. Il fut champion d’Afrique. Il a représenté le Sénégal au jeux olympiques. One ne peut que prier pour repos en paix de son âme. »

Birahim Ndiaye, ancien lutteur

« On prie pour que Dieu l’accueil dans son paradis »

« On prie pour que Dieu l’accueil dans son paradis. On partageait la même salle d’entraînement en lutte Gréco-romaine. J’habitais Grand Dakar, lui a Niary Tally. On ne partageait pas la même écurie, j’étais au niveau de Fass, lui à Grand Dakar mais on avait de bonnes relations. »

Bécaye Mbaye, chroniqueur de lutte

« Boy Bambara était un guerrier »

« Une bonne personne est décédée, une idole est partie. Celui qui m’a fait aimer la lutte est parti. En son temps, lorsqu’il partait combattre, nous étions les jeunes garçons qui se bousculaient devant la porte pour recueillir les aumônes. Boy Bambara était un guerrier. »

Assane Walo Gueye