écouter

Ancien président de la commission centrale des arbitres (CCA), au niveau du CNG de lutte, Sitor Ndour a été radié à vie au mois de mars passé. Depuis, il n’officie plus dans l’arène ainsi que Malick Ngom, Babacar Diop suspendus pour 5 ans et Aboubacry Dramé écarté pour 2 ans.

Mais depuis samedi passé, ces derniers ont été rétablies dans leur fonction. Sitor a été gracié, la sanction des autres a été levée. Après sa grâce, Sitor Ndour estime que leur réintégration ne posera pas de problème. « Toutes les sanctions ont été annulées et que le compteur est remis à zéro. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre. Notre réintégration ne posera pas de problème. On a rien raté, seulement une réunion. Nous allons rattraper le temps perdu », a réagi Sitor dans Record.

L’arbitre international magnifie également l’unité qu’à fait montre ses collègues arbitres. « Je rends grâce à Dieu et remercie tous les arbitres qui se sont associés à nous dans ce combat. Tous n’ont pas été sanctionnés, mais ils se sont sentis radiés en se joignant à nous et en rassemblant leurs cartes d’arbitres. Cela prouve que nous sommes un seul corps. Nous remercions également le ministre qui a réussi à réunir et à réconcilier sa famille avec elle-même. Nous n’oublions pas le président du CNG, qui a accordé la main tendue du ministre. Je remercie toute la famille de la lutte, comme l’AMALDA, qui a toujours défendu notre cause. Toute la presse à chercher à régler le problème, à sa manière », a-t-il conclu.

Assane Walo Gueye