écouter

Gaston Mbengue, le promoteur bien nommé est de de retour et il le vocifére puissamment. S’il n’arrive pas à expliquer les raisons qui ont aidé à ce come back, Il souligne qu’il n’est pas un homme d’état et qu’il est le seul à pouvoir se fixer des limites. Après trois combats ficelés ( BALLA VS BOMBARDIER / EUMEU VS LAC 2/ MODOU ANTA VS DIENE KAÍRÉ), Gaston a toujours un appétit d’ogre. En effet il dit sa volonté de monter d’autres affiches, tout en se gardant de piper mot, certainement pour ne pas attirer les loups. À ceux qui pensent que c’est un juste un homme de paille, Il répond que cela n’engage que ces mêmes personnes là. Gaston est droit dans ses bottes et sait où mettre les pieds, ce qui lui vaut selon lui, la confiance des banques, car sa solvabilité est sans équivoque. Tout en continuant à avoir un regard bienveillant sur Gris, qui dit-il est comme un fils, Il termine par dire son opposition à l’instauration d’une fédération et certifie en ce qui concerne le CNG, que le désir de quitter de l’actuel président est manifeste depuis fort longtemps.