écouter

Présent, vendredi passé à la Place du souvenir à l’occasion de la conférence de presse de Modou Lô, Ibou Ndiaye Niokhobaye a réagi dans Sunu Lamb pour analyser le combat royal devant opposer le roc des Parcelles Assainies au fils de Falaye Baldé. Pour le micro-central, Modou Lô dégage une confiance totale. « Modou Lô dégage de la confiance. Pour son face-à-face avec la presse, j’ai vu un Modou Lô calme, zen et sans pression. C’est un lutteur très dangereux. Il prépare son adversaire avant le combat. Je veux qu’Ama le sache, il aura en face de lui un sacré client. Modou Lô et petit de par la taille, mais il très intelligent. C’est un lutteur qui aborde toujours ses combats par des stratégies. Il ne bazarde pas ses combats, parce qu’il étudie d’abord ses adversaires. La preuve il est allé jusqu’à dire qu’il n’est pas une proie facile pour ses adversaires parce que pour lui, ce n’est pas n’importe qui peut le battre. C’est pourquoi, je pense qu’au coup de sifflet de l’arbitre, ils vont se rencontrer. Modou Lô connait bien Ama Baldé parce qu’il sait qu’il n’a pas une bonne garde, c’est pourquoi dans sa communication, il a dit que c’est un lutteur qui attaque à l’aveuglette. Il veut faire de telle sorte qu’Ama Baldé attaque le premier. Il veut le mettre dos au mur, en mal avec les amateurs en le poussant à attaquer en premier », estime Niokhobaye.

Ibou Ndiaye averti Ama Baldé. Pour lui, le Pikinois doit éviter à tout prix de la bagarre. « Modou Lô est un fin stratège. Il a une bonne communication. Il sait pertinemment qu’on a conseillé à Ama Baldé de l’attaquer comme l’avait fait Balla Gaye 2 contre lui. Et si Ama attaque Modou Lô, ils vont se croiser et tout pourra arriver. Tout le monde sait que Modou Lô entre et sort par la bagarre. Qu’Ama sache qu’il a affaire à un vrai bagarreur et n’est pas plus fort que Modou Lô en lutte pure. »

Pour le micro-central, Modou Lô doit lui également éviter d’être saisi par son adversaire. « Ils se connaissent pour s’être croisés en Mbappat. Une chose : si Modou Lô Modou Lô parvient à toucher Ama Baldé, c’est fini pour lui. Mais, par contre, si Ama parvient à se saisir de Modou Lô, les Pikinois peuvent jubiler », a-t-il conclu.

Assane Walo